logo

Permis de Détruire, Paris

 

Plasticienne (étudiante)
Sérigraphie et peinture
Interventions picturales dans la rue Courbevoie (92)
Initiative personnelle
Beaux-Arts de Paris
Mars 2002

A travers une succession d’interventions in situ (peinture et collage d’affiches sérigraphiées) sur des bâtiments éphèmères ou voués à être détruits (palissade de chantier, grue, échafaudage…), Permis de détruire revendique des éléments du paysage urbain qui me semblent être structurants pour la ville. Je mets en avant des informations mises en arrière plan. Dans le temps, la ville évolue, les architectures sont démolies mais les traces restent. Ce travail relate un morceau d’histoire urbaine, une des couches gommées du paysage sous la pression du foncier. La volonté de retracer la mémoire de la ville fait aujourd’hui partie de mon travail de paysagiste. Sans en avoir conscience, je travaille avec les outils de l’artiste sur des problématiques paysagères.

 

Retour aux projets

Date: juin 12, 2014